En quoi consiste le Shiatsu ?

Le Shiatsu désigne une technique de massothérapie basée sur le toucher pour favoriser l’équilibre dans tout l’organisme et le corps. Le but étant de retrouver la forme et la bonne santé.

Une pratique inspirée de la médecine traditionnelle chinoise

Technique de médecine douce inspirée de la thérapie japonaise, le Shiatsu consiste à booster l’énergie vitale. Le praticien cible alors particulièrement toutes les zones du corps, sans laisser le moindre recoin. A chaque séance, il exerce une pression à l’aide de ses pouces et de ses doigts sur certaines parties. Mais il peut aussi utiliser ses paumes, coudes, poings, pieds ou genoux pour insister sur certaines zones du corps. Le professionnel commence toujours par s’informer sur le type de problème à traiter à travers quelques questionnaires. Il se base, par la suite, sur les réponses fournies par le patient pour appliquer la bonne technique. Elle peut s’agir d’un pétrissage, d’un étirement, d’une vibration ou d’un mouvement circulaire des articulations. Ce geste permet d’éviter les blocages et de procéder efficacement à la stimulation de certains points faibles. Il ouvre également vers l’activation des forces naturelles, ce qui favorise l’autoguérison.

Pratique du Shiatsu : les conditions à remplir

Le praticien demandera au patient de ne porter que des vêtements légers durant la séance. Il doit, par la suite, s’allonger sur un matelas installé au sol ou bien sur une table basse. Mais le patient est aussi libre d’adopter une position avec laquelle il se sent à l’aise : debout, assise, etc. À l’aide du toucher, l’expert du Shiatsu effectue un diagnostic de la pathologie. Il peut aussi privilégier, l’odorat, l’écoute, l’examen de l’état de la langue, le pouls, etc. Une séance dure, dans la plupart des cas, une heure. Puisant son origine dans la tradition chinoise, ce type de traitement vise la santé sous tous ses aspects : mentale, physique, émotionnelle, psychique, etc. À noter que cette pratique médicale permet de traiter de nombreux types de maladies, pour ne citer que les rhumatologies, les troubles gynécologiques, les maladies respiratoires et digestives, les douleurs lombaires, etc.

Une discipline propre aux praticiens shiatsu

La pratique du Shiatsu ne doit en aucun cas être confiée à n’importe qui. Dans l’Hexagone, par exemple, seuls des professionnels de la santé se chargent de chaque séance. Ils sont constitués des médecins, psychologues, kinésithérapeutes ou esthéticiennes expertes. Sans doute, ils ont suivi une formation spéciale leur permettant de maîtriser les différentes techniques de cette médecine traditionnelle chinoise. La vigilance s’impose donc face à certains individus qui se veulent praticiens Shiatsu, sans avoir le diplôme prouvant leurs compétences dans le domaine. Il s’agit, en effet, d’un titre professionnel RNCP de niveau III. En France, le seul organisme délivrant ce titre est le SPS ou Syndicat des Professionnels du Shiatsu.

Bons plans pour faire du sport à Brignais
Comment préserver ses articulations en cross training ?